Collation des grades académiques à l'ISEAB le 26 juillet 2017

  • Photo de famille à la cérémonie de collation des grades académiques à l'ISEAB.

  • Passation du pouvoir entre le nouveau président et l'ancienne présidente du comité des étudiants de l'ISEAB ce mercredi 26 juillet 2017

  • Photo des enseignants après la cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Une photo de famille après la cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Une photo de famille après la cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Une photo de famille après la cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Le Père Thierry Kahongia, représentant le Père Général, grand chacélier de l'ISEAB à la cérémonie de collation des grades académiques ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques à l'ISEAB par le D.G. Wilfrid Kibanda entouré du coprs académique de l'ISEAB ce mercredi 26 juillet 2017

  • Des étudiants participent à Messe de clôture de l'académique 2016-2017 présidée par Père Thierry Kahongia, assistant général des Augustins de l'Assomption

  • Des étudiants participent à Messe de clôture de l'académique 2016-2017 présidée par Père Thierry Kahongia, assistant général des Augustins de l'Assomption

  • Messe de clôture de l'académique 2016-2017 et collation des grades académiques. Messe présidée par Père Thierry Kahongia, assistant général des Augustins de l'Assomption

  • Messe de clôture de l'académique 2016-2017 et collation des grades académiques. Messe présidée par Père Thierry Kahongia, assistant général des Augustins de l'Assomption

  • Messe de clôture de l'académique 2016-2017 et collation des grades académiques. Messe présidée par Père Thierry Kahongia, assistant général des Augustins de l'Assomption

Trois journées ville morte pour la libération de KIPASA et AKILIMALI

La société civile décrète trois journées ville morte pour exiger la libération des abbés Charles KIPASA et Jean-Pierre AKILIMALI

Les forces vives de la chefferie des BASHU dans le territoire de BENI disent non à l’insécurité grandissante dans leur milieu de vie. Elles se disent fatiguées de vivre le calvaire que leur impose des malfrats dans ce coin du territoire de Beni, province du Nord-Kivu. L’enlèvement de deux prêtres catholiques la nuit de dimanche 10 à lundi 11 juillet 2017 est la goutte d’eau qui débordé le vase.

Ce fait pourra faire entendre plus haut la voix des forces vives de la chefferie de BASHU qui semblaient crier dans le désert face à l’insécurité qui a élu domicile dans plusieurs villages de cette entité frontalière du Parc National de Virunga. Trois journées ville morte, soit du jeudi 20 au samedi 22 juillet, ont été décrétées sur toute l’étendue de la chefferie des BASHU. C’est une façon pour les forces vives de ce coin de compatir avec l’Eglise catholique en général, et particulièrement avec les chrétiens de BUNYUKA. Les deux prêtres de cette mission à savoir le vicaire Jean-Pierre AKILIMALI et l’abbé curé Charles KIPASA ont été kidnappés à 21 heures du dimanche 11 juin 2017.

Souvenez-vous, c’est au début de cette semaine que ces serviteurs de Dieu ont été arrachés de leur paroisse par des inconnus et jusqu’à présent rien à dire sur leur destination. Cette action ville morte est aussi consécutive aux assassinats en répétition enregistrés dans les BASHU. Face à cette situation, les forces vives précitées appellent à la solidarité et à l’unité des autres entités et des personnes de bonne volonté en faveur de la population victime. un diction Nande dit que « celui qui pense qu’il n’est pas concerné par une affaire peut en souffrir également ».

D’après une analyse extraordinaire de la situation sécuritaire faite mardi 18 juillet dernier, l’on observe une résurgence des incursions nocturnes caractérisées par des agressions en armes de guerre et en armes blanches, des assassinats, des enlèvements, des kidnappings, des vols, des tracasseries orchestrées par des éléments incontrôlés de force de l’ordre et de sécurité, la non intervention des forces de l’ordre et de sécurité en temps opportun,…  Ainsi, les forces vives recommandent au gouvernement congolais d’assurer sa mission régalienne de sécuriser les personnes et leurs biens et de restaurer l’autorité de l’Etat dans les entités insécurisées. Le pouvoir doit également mobiliser ses services spécialisés en vue de retrouver vivant et sans condition dans un bref délai les prêtres kidnappés, instruire le service de sécurité et de défense de cesser d’avec les tracasseries.

Les autorités sont appelées à  renforcer les effectifs des unités des FARDC et de la PNC et les doter des moyens appropriés pour la protection des citoyens, d’instruire la justice de sanctionner les criminels et, enfin d’organiser un dialogue social. La population civile quant à elle, doit continuer à collaborer avec les services de sécurité en dénonçant tout cas suspect car la sécurité est l’apanage de tous, dit-on ! Aussi, elle doit de se désolidariser d’avec les groupes armés dont les objectifs restent inconnus.

KAVIRA WANGAHEMUKA Isabelle et Claude Muhindo Sengenya 

Nouvelles construction à Vulamba site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Construction du deuxième bloc à Mirador

  • Construction du deuxième bloc à Mirador

  • Le premier bloc de Mirador

  • Construction du deuxieme bloc Mirador

  • Construction du deuxieme bloc Mirador