Collation des grades académiques à l'ISEAB le 26 juillet 2017

  • Photo de famille à la cérémonie de collation des grades académiques à l'ISEAB.

  • Passation du pouvoir entre le nouveau président et l'ancienne présidente du comité des étudiants de l'ISEAB ce mercredi 26 juillet 2017

  • Photo des enseignants après la cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Une photo de famille après la cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Une photo de famille après la cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Une photo de famille après la cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Le Père Thierry Kahongia, représentant le Père Général, grand chacélier de l'ISEAB à la cérémonie de collation des grades académiques ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques par le D.G. de l'ISEAB entouré du corps enseignant ce mercredi 26 juillet 2017

  • Cérémonie de collation des grades académiques à l'ISEAB par le D.G. Wilfrid Kibanda entouré du coprs académique de l'ISEAB ce mercredi 26 juillet 2017

  • Des étudiants participent à Messe de clôture de l'académique 2016-2017 présidée par Père Thierry Kahongia, assistant général des Augustins de l'Assomption

  • Des étudiants participent à Messe de clôture de l'académique 2016-2017 présidée par Père Thierry Kahongia, assistant général des Augustins de l'Assomption

  • Messe de clôture de l'académique 2016-2017 et collation des grades académiques. Messe présidée par Père Thierry Kahongia, assistant général des Augustins de l'Assomption

  • Messe de clôture de l'académique 2016-2017 et collation des grades académiques. Messe présidée par Père Thierry Kahongia, assistant général des Augustins de l'Assomption

  • Messe de clôture de l'académique 2016-2017 et collation des grades académiques. Messe présidée par Père Thierry Kahongia, assistant général des Augustins de l'Assomption

L'ISEAB collecte des déchets en plastique

Pour l’assainissement de la ville de Butembo,  l’ISEAB se lance dans la collecte des déchets en plastique qu’il transforme pour donner vie à un nouveau produit : les pavées en base de plastic. Pour échapper au chaumage, les jeunes gents accompagnent les initiateurs de ce projet

« Contribuer à l’assainissement de la ville de Butembo et donner  vie à  un nouveau produit à base de plastic pour ainsi épargner la population de la poussière et de la boue », voilà l’objectif poursuivi par l’Institut Supérieur Emmanuel d’Alzon de Butembo dans le ramassage des déchets à travers la Ville, servant à la fabrication des pavées en base de plastic. Ce produit est obtenu par le mélange des déchets à plastic, du sable et du gravier .

 le révérend père Wilfried Tshibanda, Directeur Général de l’I.S.E.A.B. a fait savoir que cette sorte de briquette est un nouveau matériel important en ce sens qu’il est utilisé pour le pavement du sol dans la cour intérieure des parcelles et des rues. Cela permet à la population de respirer un air sans poussière et de marcher sur un sol sans boue pendant la période pluvieuse.  

 Au lieu du ciment, pour la fabrication de pavée en base  de plastique, il y a fonte des plastiques mélangés du sable. Pour se procurer des caoutchoucs, la population locale concoure dans la collecte de la matière première. Ceux qui se donnent à la collecte de la matière première, disent gagner car ils sont récompensés par les initiateurs du projet à la fin de chaque semaine. Ils disent avoir trouvé de l’emploie et encouragent les initiateurs du dit projet.  « Chaque six heure du matin je vais au centre ville pour la collecte des déchets en plastique. Quand il sonne 8 heures, je ramène ces déchets au niveau de l’usine pour la transformation. Quelques fois nous laissons des sacs chez certains commerçants de la ville, et les lendemains nous arrivons pour récupérer tout les déchets qu’ils y ont déposés. Avec ce travail, maintenant suis en mesure de gagner 3OOOfc le matin, et après je peux maintenant vaquer à d’autre occupations » nous a révéler Masika Kyabusiku  qui fait partie de l’équipe de collecte. Pour la petite Safi âgé d’environ 16 ans, qui se lance aussi dans la collecte depuis quelques semaines, la somme d’argent qu’elle gagnera  « permettra à répondre à quelques besoins et surtout pour l’achat des fournitures scolaires »

Kasereka Machozi Augustin, un spécialiste en bâtiment et travaux publics, l’Ingénieur qui supervise ces travaux, a fait savoir que cette fabrication des pavées est une activité qui produit ses fruits selon l’équipe prise pour la réalisation du travail. Il rassure que c’est possible de répondre à la demande du client qui signe un contrat et que les efforts des travailleurs sont fournis à fonction du travail qui leur est demandé d’effectuer : si le client exige qu’on lui produise 10 000 briquettes par mois, l’ingénieur augmente le nombre des travailleurs de manière à rendre le travail effectif dans le délai considéré. Il continue en affirmant que les travaux évoluent bien, parce qu’au départ les travailleurs fournissaient 25 à 30 pavées par jour et qu’à deux mois après le lancement des travaux, ils sont capables de fournir au moins 50 par jour.

MUHINDO MWENDERA Robert et MUHINDO VISESA Louange

 

 

                                                                                             

Nouvelles construction à Vulamba site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Travaux de construction au site Mirador

  • Construction du deuxième bloc à Mirador

  • Construction du deuxième bloc à Mirador

  • Le premier bloc de Mirador

  • Construction du deuxieme bloc Mirador

  • Construction du deuxieme bloc Mirador