Conférence sur le passage de l’IPV4 vers IPV6

Le Chef des Travaux Selain  KASEREKA sensibilise les apprenants en informatique sur la problématique d’interconnexion  des réseaux IPV4 (Internet Protocole Version 4) vers IPV6. C’était au cours de la conférence organisée à l’ISEAB ce mercredi 10 mai 2017.

"Quitter le réseau  IPV4 vers IPV6 n’est pas chose facile. Ceci parce que tout sera connecté à l’internet dans les jours à venir. On aura besoin de beaucoup plus d’adresses. Et  comme IPV4 est limité, on aura besoin de passer vers IPV6, la version la plus récente. Dans ce sens, on utilisera des mécanismes de translation" a fait remarquer le chef de travaux Selain KASEREKA. Il a démontré à la société estudiantine de l’ISEAB la possibilité de penser déjà à faire la migration  et appliquer ainsi les méthodes de translation qui sont déjà implantées.  

En présence du Secrétaire Général  Académique de l’ISEAB, différentes autorités  académiques, certains enseignants et plus d’une  centaine d’étudiants,  l’orateur du jour n’a pas oublié de toucher  l’avantage lié au passage de l’IPV4 vers l’IPV6. "L’arrivée du nouveau protocole IPV6 dans nos réseaux aura un impact favorable sur l’Internet. C’est  notamment la rapidité, la sécurité, etc." fait-il savoir.

La séance a commencé à 13 heures et s’est clôturée à 15 heures. Au sortir de la Grande salle Kambali où s’est déroulé cet événement scientifique, certains participants ont avoué leur satisfaction. C’est le cas d’Asifiwe VILAKA, étudiant en troisième graduat Gestion Informatique à l’ISEAB : "C’est intéressant, ce qu’on a eu comme information. D’abord on a tout commencé à zéro. On nous a défini le réseau, on a vu les moyens par lesquels les réseaux communiquent, on a parlé des possibilités des entités communicantes"  se contente-t-il. Même sentiment pour  Jackson KAWALINA de la même promotion : "je suis content parce qu’avec l’IPV6  on a la possibilité d’avoir plusieurs adresses qui sont des adresses des machines sur des réseaux. On pourra y connecter nombreuses machines. Ceci est un avantage pour  tout le monde qui veut se connecter à l’internet" soutient-il.

Signalons que dans son mot de clôture, le Secrétaire Général  Académique, le professeur Omer Kamate Kasyakulu a remercié l’orateur du jour ainsi que les participants. Il a encouragé la communauté iséabolaise à cultiver le goût de participer à des rencontres scientifiques comme celle vécue en  ce jour.

Janvier SYAUSWA et NZALA Gloire

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.